Comment faire pour devenir maître de cérémonie dans le funéraire ?
19 septembre 2019

Devenir maître de cérémonie funéraire : comment faire ?

 

Lors des obsèques, le maître de cérémonie funéraire a pour rôle de garantir le bon déroulement de la cérémonie. Véritable chef d’orchestre, il organise et anime l’hommage rendu au défunt. Quelles sont ses missions ? Quelle formation de maître de cérémonie funéraire faut-il suivre ?

 

Les missions du maître de cérémonie funéraire

 

Les fonctions du maître de cérémonie sont variées : il accompagne la famille du défunt pendant la mise en bière et dirige le convoi jusqu’au lieu d’inhumation ou de crémation. Il coordonne également le placement de l’assistance et l’intervention de ses collègues porteurs – chauffeurs.

 

Sur demande des familles, il peut aussi se charger de l’animation de la cérémonie d’hommage au défunt, en prenant la parole pour honorer sa mémoire ou en lisant des textes rédigés par la famille. Le maître de cérémonie funéraire doit être très organisé et doit trouver les mots et les gestes qui réconfortent les familles endeuillées. Un bon équilibre psychologique est bien sûr indispensable.

 

Formation du maître de cérémonie

 

Pour assumer cette fonction, il faut être titulaire d’un diplôme de maître de cérémonie. La formation se compose de deux modules de 70 heures chacun : le premier module est une formation théorique tandis que le deuxième est un stage pratique. Psychologie du deuil, législation, réglementation funéraire et conception de discours sont les principaux thèmes abordés. Le stage pratique consiste surtout à la prise de parole en public et à l’apprentissage de techniques de gestion et résolution des conflits. À l’issue de la formation, un examen théorique et une évaluation pratique valident le diplôme.